28 Mai 2012
Imprimer
 
Petr Cech, un Monsieur parfait dans les buts
Surnommé "Monsieur Parfait" ("Pan Dokonaly") par la presse de son pays, le gardien de but Petr Cech s'inscrit dans la grande tradition des portiers tchèques et représente l'un des principaux atouts de sa sélection pour l'Euro-2012 (8 juin-1er juillet).
Le Championnat d'Europe sera le quatrième grand tournoi international disputé par le gardien, qui a fêté ses 30 ans au lendemain du triomphe de son club, Chelsea, en finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich.
"J'ai eu la chance de connaître la réussite au premier d'entre eux", déclare-t-il, en référence à l'Euro-2004 au Portugal, où sa contribution au beau parcours de la sélection tchèque (demi-finale) lui valut d'être désigné meilleur gardien du tournoi.
Cech, dont le nom signifie "le Tchèque", rejoignit ainsi dans la légende nationale Frantisek Planicka (finaliste du Mondial-1934), Viliam Schrojf (finaliste du Mondial-1962) et Ivo Viktor (vainqueur de l'Euro-1976).
Vedette grâce à une jambe cassée
Paradoxalement, un accident est à l'origine de sa brillante carrière, dans sa ville natale de Plzen (Pilsen) en Bohême occidentale (ouest).
"J'ai commencé à jouer au foot à sept ans, comme attaquant. Mais trois ans plus tard, je me suis cassé une jambe. Plâtré, je ne pouvais pas courir, mais je pouvais être dans les buts", se souvient Cech.
Il quitte Plzen à 17 ans pour jouer en première division avec le minuscule club du Chmel Blsany, avant de rejoindre le Sparta Prague, géant du football tchèque.
Il s'illustre en Ligue des Champions et à l'Euro des moins de 21

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF