14 Avril 2012
Imprimer
 
Entretien avec El Mostafa Faiz, secrétaire général de la FRMT : «Une instance fédérale ne fait que continuer le travail entrepris par les clubs»
A l’occasion de la 28ème édition du Grand Prix Hassan II de tennis, «Libé» s’est entretenu avec El Mostafa
Faiz, secrétaire général de la Fédération Royale
marocaine de tennis.
Dans cet entretien, M. Faiz revient sur
la participation des joueurs marocains en Coupe Davis
et au Grand Prix Hassan II. Il évoque
également les relations entretenues par la Fédération avec les clubs et les parents des joueurs.

Libé : Le tennis a été à l’honneur au cours de ces deux semaines avec la Coupe Davis et le Grand Prix Hassan II. Quelles sont vos impressions ?

Mostafa Faiz : Pour ce qui est de la première semaine, l’équipe du Maroc a joué son match de Coupe Davis contre son homologue monégasque et ce pour le maintien dans le groupe 2 de la zone Euro-Afrique. Il faut reconnaître qu’au vu du classement des joueurs, l’adversaire était mieux placé, mais on a tout mis en place pour remporter cette rencontre devant notre public. Malheureusement, le résultat escompté n’a pas suivi compte tenu que notre n :1, Réda El Amrani, n’était pas disponible, sachant que les deux autres valeurs du tennis national, Mehdi Ziadi et Yassine Idembarek, revenaient de blessure. Ajoutant à cela le désistement de Ziadi, le capitaine de l’équipe a dû faire appel à Anas Fattar qui n’était pas au meilleur de sa forme. La page de Monaco tournée, il faut se mettre d’ores et déjà au travail pour préparer l’avenir et revenir au Groupe 2 et pourquoi pas viser plus haut. A propos du

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF