12 Décembre 2015
Imprimer
 

Et le "French bashing" - comprenez la mode qui veut que les étrangers, en particulier les médias, moquent les Français pour tout et n'importe quoi - repart de plus belle. Encore une fois, c'est la sécurité sur le territoire qui est de nouveau remise en question.

Une carte étendue des "no-go zones"

Fox News avait fait fort en janvier dernier après les attentats de Charlie Hebdo en prévenant les touristes que des "no-go zones" existaient à Paris, c'est à dire des endroits interdits aux non-musulmans. C'est désormais au tour du journal britannique Daily Express de pondre une carte de France avec les villes à éviter si on ne veut pas risquer sa vie.

 

"Il y a eu un certain nombre d'explosions"

L'article de Kat Romero, intitulé "Est-ce prudent de voyager en France ? la menace terroriste révélée", est quelque peu anxiogène quand on ne connaît pas le pays. Calais, Paris, Lyon, Grenoble, Toulouse ou encore Marseille... autant de lieux où il est déconseillé de mettre les pieds. Et la journaliste ne pèse pas ses mots et donne des exemples pour appuyer ses propos. "Après les attentats de Paris, la France a répondu avec une série de raids antiterroristes à travers le pays. La police a procédé à des perquisitions à Toulouse, Grenoble, Calais, dans la banlieue parisienne de Bobigny, et à Jeumont, près de la frontière belge", écrit-elle.

Et si les touristes potentiels veulent se rabattre sur la Corse, la journaliste trouve des arguments pour les en dissuader. "Il y a eu un certain nombre d'explosions en Corse. Les édifices gouvernementaux, des restaurants, des véhicules de police, des bars, une discothèque et des maisons de vacances ont été ciblés". Pas un mot en revanche sur Dunkerque, le Havre ou Berck-sur-Mer... Nous voilà rassurés, nous savons où passer nos prochaines vacances en tout sécurité.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF