17 Décembre 2012
Imprimer
 
L'homme, entendu par les gendarmes, a reconnu les faits.

Depuis le début de l’année, selon la gendarmerie, le restaurateur de 41 ans propriétaire de la "Ripaille" à Craponne-sur-Arzon, un petit village de Haute-Loire, récupérait des images de ses clientes aux toilettes à l’aide d’une mini caméra cachée dans une poubelle.

C'est la plainte d'une cliente qui avait découvert le stratagème qui a déclenché l'enquête des gendarmes. Entendu par les gendarmes, l'homme a reconnu les faits.

Trois victimes ont été identifiées à ce jour à l'aide des vidéos et du matériel informatique saisis chez ce propriétaire du restaurant mais une dizaine d'autres pourraient être concernées car ce stratagème aurait été mis en place... dès le mois de janvier dernier. Un appel à témoins a été lancé par le parquet du Puy-en-Velay.

Retrouvez cet article sur Atlantico.fr

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF