17 Décembre 2012
Imprimer
 

Le dernier épisode des Revenants est diffusé ce lundi sur Canal Plus. Décryptage d'une série aussi effrayante que Twin Peaks et aussi mystérieuse que le Village des Damnés, qui a su imposer un style bien à part.

Les Revenants, qui a su captiver les abonnés de Canal Plus, se termine ce lundi. Il est temps de revenir sur cette série qui a su imposer un style bien à part. Commençons par le générique, mettant en scène des animaux noyés flottant entre deux eaux comme une version aquatique de la boutique Deyrolle, et par l'intrigue, a priori banale puisqu'il est question de morts qui reviennent parmi les vivants, mais pourtant originale, puisqu'il ne s'agit point de vampires romantiques ni de zombies décérébrés mangeurs de chair humaine. Quoi que. Dans le genre vampire, le personnage de Simon, gueule d'amour au regard sombre, tout de noir et blanc vêtu, pourrait tout aussi bien incarner une de ces créatures nocturnes qui déchainent les passions des adolescentes. Coté zombie, il y a quand même Serge, tué par son frère à coups de pelle sept ans plus tôt, qui mange plus souvent que nécessaire les viscères de jeunes imprudentes s'aventurant dans LE passage souterrain mal éclairé de la cité HLM (alors que l'évidence de ne pas s'y aventurer devrait normalement s'imposer).

Arrêtons nous également sur les lieux improbables où se déroule l'intrigue : une ville moyenne, cernée de montagnes (genre Annecy) au bord d'un barrage (genre EDF), une médiathèque flambant neuve (genre financée par le conseil régional), une cité fleurie avec un tunnel spécial agressions (genre Irréversible), une gendarmerie dotée de seulement quatre agents (genre Dexter), un lotissement aux maisons toutes identiques (genre déprimant), une ferme isolée dans la montagne (avec deux cadavres enterrés dans le pré attenant en dehors de toute réglementation légale), une cabane de taxidermiste (genre Norman Bates), un centre d'accueil pour les déshérités avec vue sur la ville (genre Mulholland Drive), un entrepôt (...)lire la suite sur Atlantico

class="first">
Fin du monde : la Première Ministre australienne appelle à se méfier des zombies et bêtes démoniaques
Zombie Apocalypse : pourquoi sommes-nous tellement fascinés par le cannibalisme ?
Zombie apocalypse ? Ces morts vivants qui nous obsèdent...
Les Revenants sur Canal Plus : d'où vient cette obsession des fantômes ?

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF