02 Octobre 2012
Imprimer
 

La diffusion, lundi 1er octobre, d’une vidéo montrant le journaliste américain Austin Tice, disparu depuis la mi-août en Syrie, a relancé les questions sur l’identité de ses ravisseurs.

Dans la séquence, diffusée sur You Tube et intitulée "Austin Tice toujours vivant", on peut effectivement voir un homme les yeux bandés et ressemblant au journaliste américain. Les deux derniers employeurs d’Austin Tice, le journal "The Washington Post" et le groupe de presse McClatchy, ont d’ailleurs confirmé qu’il s’agissait très probablement du journaliste.

"Allah Akbar"

La vidéo, d’une durée de 47 secondes, montre le journaliste visiblement à bout de nerf et obligé de réciter une prière en arabe alors que ses ravisseurs l’emmènent en répétant "Allah Akbar" sur ce qui semble être une colline. Autant d’éléments semblant indiquer qu’Austin Tice se trouve actuellement entre les mains d’un groupe islamiste.

Et pourtant, depuis sa disparition, des diplomates et les autorités américaines, comme les employeurs du journaliste, semblent convaincus qu'il se trouve en fait entre les mains du gouvernement syrien. "Nous avons toutes les raisons de croire que le gouvernement syrien va esquiver ses responsabilités, mais nous continuons de penser qu'il est entre ses mains", a ainsi déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, après le visionnage de la vidéo.

Des soupçons que les conditions de tournage de la vidéo semblent confirmer, selon des experts cités par le Washington Post. En effet, selon ces derniers, la vidéo diffusée lundi n’aurait rien à voir avec celles que les groupes islamistes actifs dans la région auraient (...)

Lire la suite sur Le Nouvel ObservateurL'étrange vidéo de l'otage américain en Syrie

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF