03 Mai 2007
Imprimer
 
Durant les années 1970, Batma, Boujmii et trois autres jeunes du Hay Mohammadi, quartier populaire casablancais, fondérent ce qui deviendra par la suite un courant musical à part entière rompant avec la léthargie de la chanson officielle.
{sidebar id=1}Les "Ghiwane" continuent toujours à susciter admiration.Leur dernier opus "Nahla Chama" en est la preuve.
Mohammed VI réaffirme, encore une fois,sa réputation de mélomane.Un récent geste du monarque à l'égard de la Haja Hamdaouia est encore dans les esprits.
Othmane Boumaalif |courriercasablanca.com
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF