28 Mars 2012
Imprimer
 

Tramway : Terminus !
De la Place des Nations unies, les rames traverseront l’avenue Hassan II, puis le boulevard Abdelmoumen, jusqu’au boulevard Anoual où les chemins du tramway se séparent.
La première voie conduira les voyageurs vers les facultés, tandis que la deuxième desservira la Corniche.

Deuxième pôle d’échange, la Place des Nations unies sera piétonnisée jusqu’au niveau de la Banque du Maroc. A partir de là, le tramway arpentera l’avenue Hassan II, où les travaux d’aménagement sont en cours. Lesquels travaux ont sévèrement impacté les différents commerces et pharmacies, à cause, justement, de la difficulté d’accès et de la circulation désormais fermée sur la rive gauche, à partir de la wilaya. Dans quelques jours, le maître d’ouvrage, Casablanca Transport, s’attaquera au carrefour où se croisent les boulevards Abdelmoumen et Zerktouni. Les travaux se dérouleront en trois phases, tout en gardant le croisement ouvert à la circulation. L’on procédera, pour ce faire, au procédé consistant à poser des plateformes fabriquées en usine, de sorte à effectuer l’ensemble des travaux dans des temps courts.
De même, en continuant sur la voie du tramway, la refonte de la chaussée sera lancée sur le boulevard Abdelmoumen dans une dizaine de jours. La circulation sera fermée dans le sens rue Soumaya-Zerktouni, tout en restant bidirectionnelle sur la rive droite du boulevard. Au niveau du boulevard Anoual, les chemins du tramway se séparent. En effet, l’une des voies bifurquera sur ledit boulevard, en direction du deuxième terminus situé sur la côte, au boulevard Sidi Abderrahmane. Parallèlement, l’autre voie continue vers le boulevard Mekka, desservant la gare Casa Oasis, le Technoparc et Marjane, avant d’atteindre le troisième terminus situé au quartier des facultés (Al-Laymoune).

Parcours du combattant

Ces deux tronçons revêtent une importance cruciale, car ils desservent deux zones marquées par une pénurie en termes de transport urbain. En effet, les personnes non motorisées travaillant au Technoparc ou dans les environs ont droit à un parcours du combattant au quotidien : des bus qui passent au compte-goutte, des taxis dont les chauffeurs évitent ce trajet, etc. Résultat, ce sont des foules denses qui s’agglutinent, durant des heures, à l’arrêt de bus limitrophe, dans l’espoir de pouvoir embarquer.
De même, les étudiants universitaires souffrent le même martyr. Il n’est pas étonnant de constater un nombre important d’abandons pour cause de manque de moyen de transport. Le tramway devrait contribuer à remédier au problème, vu que les étudiants habitant dans les arrondissements périphériques (Sidi Moumen, Hay Mohammadi, etc.) auront la possibilité de rejoindre la faculté en moins d’une heure de trajet. L’autre voie partant du boulevard Anoual sera également salutaire pour les personnes travaillant à Hay Hassani ou sur la Corniche. Certes, cette zone est bien desservie par les taxis, mais le coût affiché par le compteur est souvent hors de portée, notamment pour les petites bourses. Une fois arrivé au niveau de Aïn Diab, le tramway fera halte dans sa dernière station : terminus ! 

La voie aux 2000 candélabres…

Sur le boulevard Anoual, de nouveaux candélabres commencent à voir le jour. Près d’une trentaine ont déjà été posés.
Dotés de plusieurs spécificités, ces candélabres illumineront doublement, aussi bien la voie du tramway que les trottoirs. Mais leur principale particularité réside dans le traitement dont ils ont fait l’objet. En ce sens, ces poteaux n’ont pas subi une galvanisation classique, mais ils ont plutôt fait l’objet d’un nouveau traitement appelé « Thermo-laquage ».
Ce procédé garantit une durée de vie plus longue et une meilleure résistance aux pluies et à la rouille. En plus de ceux posés au boulevard Anoual, 30 autres ont été installés au boulevard Mohammed Zefzaf à Sidi Moumen. Ce premier lot a été fabriqué en France, car nécessitant des moyens techniques importants.
Cependant, l’on est en train de mettre en place une unité à Casablanca, qui aura en charge le traitement des 1940 autres candélabres qui éclaireront la voie du futur tramway.

le matin

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF