26 Avril 2007
Mise à jour le 26 Avril 2007, 04:36
Imprimer
 
"Le groupe a actuellement besoin de mettre au clair sa direction. J'ai donc décidé de ne plus être disponible en vue d'une prolongation de mon contrat", a dit M. Kleinfeld.
M. Kleinfeld, âgé de 49 ans, travaille chez Siemens depuis vingt ans. Il a décidé de quitter la maison après que le président du Conseil de surveillance, Heinrich von Pierer, eut déclaré sa démission la semaine dernière.
Gerhard Cromme, ancien directeur du géant de l'industrie lourde Thyssenkrupp et également membre du Conseil de surveillance, vient succéder à M. von Pierer.
Siemens s'embourbe actuellement dans une série d'accusations de corruption, qui ont récemment été à leur apogée suite à l'arrestation de Johannes Feldmayer, un membre de son Conseil de gestion central, qui a été libéré sous caution plus tard.
Des médias ont estimé qu'une somme à hauteur de 420 millions d'euros (570 millions de dollars) ont été utilisés par Siemens comme des pots-de-vin afin de décrocher des contrats à l'étranger.
Le Courrier de Casablanca - Agences

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF