19 Avril 2007
Mise à jour le 19 Avril 2007, 08:39
Imprimer
 

Cette décision n'a pas été très appréciée par le Premier ministre belge qui a écrit à son homologue néerlandais pour lui dire que cette décision est inacceptable pour deux raisons. D'abord, l'accord du gouvernement néerlandais indique qu'il n'est pas question de déménager les coffeshops vers les frontières. Ensuite, les accords de Schengen précisent que la politique en matière de drogue des Etats signataires ne peuvent pas causer de problèmes pour les Etats voisins.

Le Courrier de Casablanca - Agences

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF