22 Novembre 2007
Mise à jour le 10 Décembre 2007, 02:30
Imprimer
 

«La proximité de Casablanca par rapport à l’Afrique subsaharienne compense en partie les avantages offerts par la zone franche », commente-t-on à la Chambre de Commerce, des Industries et Services de Casablanca. L’annonce de la construction, d’ici deux ans, d’un grand centre commercial combinant loisirs et shopping en bordure de la mer devrait donner à la capitale économique marocaine plus de visibilité. œuvre du groupe Aksal et de Nesk Investissement, deux leaders qui contrôlent aujourd’hui l’exclusivité de plusieurs marques prestigieuses de vêtement, (Zara, Mango, Massimo Dutti, Promod, La Vie en Rose, la Senza, Aldo, Zara Home, Okaïdi, Motivi) commercialisées au Maroc, ce projet présenté comme étant le plus grand centre commercial d’Afrique fait parler de lui par ses mensurations : 10 hectares le long de la corniche de Casablanca destinés à accueillir 200 enseignes nationales et internationales ainsi qu’un hypermarché géant.

{sidebar id=2}

Programme sur deux ans Les investisseurs qui ont misé 2 milliards de dirhams (177 millions d’euros) ont parié sur l’innovation. Selon un programme étalé sur deux ans, le cinéma 3D et le Dolphin Show feront leur première apparition au Maroc à côté des services classiques comme les restaurants (une quarantaine) et le Fun Park, le long de 600 m de promenade piétonne. Le projet prévoit en outre un parking souterrain de 90 000 m2 soit 5 000 places et des voies de circulation adaptées au transport en commun. Pour matérialiser ce rêve, les deux investisseurs mettront en place un holding détenu à parts égales et géré de manière autonome par rapport à leurs activités respectives. Selon les promoteurs, Morocco Mall devrait enregistrer 15 millions de visiteurs par an, pour un flux de 5 milliards de dirhams.

Source : lesafriques.com 

 

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF