25 Avril 2012
Imprimer
 
Par: redactrice le Vendredi, avril 20, 2012

tgv Le ministre de l’Equipement et des transports, M. Aziz Rabbah, s’est retiré d’une rencontre jeudi à Rabat sur le projet de Train à Grande Vitesse (TGV) Tanger-Casablanca, après avoir été « surpris par la distribution d’articles contenant des allusions irrévérencieuses et tendancieuses»  sur ce projet.

« Surpris par la distribution, avant même le début de la rencontre, d’articles contenant des allusions irrévérencieuses et tendancieuses sur le projet (de TGV, ndlr), le ministre et le directeur général de l’ONCF, Rabie Khlie, se sont vus obligés de se retirer pour manquement aux règles déontologiques d’un débat respectueux et responsable» , indique un communiqué de l’Office.

Cette rencontre a été organisée, sur initiative de l’ONCF et marquée par la présence de la presse nationale, « pour échanger sur le projet de TGV Tanger-Casablanca« , ajoute la même source.

L’initiative d’animer un débat citoyen sur le sujet, souligne le communiqué, « émane de la volonté de l’office national des chemins de fer d’éclairer l’opinion publique et corriger toutes les informations inexactes véhiculées par les détracteurs du projet» .

Ainsi, tout en déplorant cet incident « regrettable»  qui a conduit à l’annulation du débat et afin d’apporter tous les éclaircissements nécessaires et les informations exactes sur ce projet, MM. Rabbah et Khlie invitent la presse nationale à une conférence de presse qui se tiendra samedi prochain à Rabat.

Source: MAP

Mots clés de l'article

Notes : casablanca, Rabat, tanger, TGV, TGV Tanger-Casablanca

Pas de commentaires pour cet article

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF