09 Juin 2008
Mise à jour le 10 Juin 2008, 15:41
Imprimer
 
a fait 44 blessés dont 27 parmi les forces de l’ordre, a appris l’AFP auprès des autorités locales.

"Quarante-quatre personnes ont été légèrement blessées lors de cette intervention", a déclaré à l’AFP Mohamed Chafik, médecin en chef de l’hôpital local de Sidi Ifini, joint au téléphone par l’AFP. Il a ajouté qu’il n’y avait pas eu de morts lors de ces incidents.

Selon le Centre marocain des droits humains, le bilan serait plus lourd. "Il y aurait entre un et cinq morts", a déclaré à Rabat lors d’un point de presse, Brahim Sbaalil, président de la section locale du CMDH de Sidi Ifni.

Le porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, a démenti qu’il y ait eu le moindre décès. "Il n’y a pas eu un seul mort", a-t-il dit à l’AFP.

Selon des sources à Sidi Ifni, la police a procédé samedi à l’arrestation d’une vingtaine de jeunes chômeurs marocains qui bloquaient la circulation de camions chargés de poisson dans le port de Sidi Ifni.

Un groupe de jeunes encerclaient depuis le 30 mai le port de la ville où stationnaient 89 camions chargés de près de 800 tonnes de poisson, avait indiqué auparavant l’agence officielle marocaine Map citant les autorités locales

Ces jeunes ont refusé toutes les médiations et mis le feu à un véhicule appartenant à l’un des "agents d’autorité", avait ajouté la Map.

Contacté par l’AFP, un député socialiste, Abdelwahab Belfkih, avait expliqué que près de 120 jeunes avaient participé à un tirage au sort organisé par la municipalité pour l’embauche de huit personnes.

Après la proclamation des résultats, de nombreux jeunes s’étaient dirigés vers le port et bloqué les issues du port en signe de protestation, a-t-il ajouté.

AFP

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF