06 Juin 2008
Mise à jour le 10 Juin 2008, 15:41
Imprimer
 

Le lancement de la production des appareils fait l’objet d’un premier contrat, valorisé 233,6 millions de dollars, selon le communiqué. En décembre, le Pentagone avait informé le Congrès américain de son intention de vendre au Maroc 24 avions de chasse F-16 du groupe américain Lockheed Martin, ainsi que des équipements et des services associés, pour un montant total pouvant aller jusqu’à 2,4 milliards de dollars.

Les F-16 américains étaient en concurrence au Maroc avec le Rafale du français Dassault, qui n’a jamais décroché de marché à l’export. L’échec de la vente du Rafale au royaume chérifien, face au chasseur américain, avait été annoncé en octobre. Cela avait alors fait grand bruit en France, où l’on considérait au plus haut niveau de l’Etat que le contrat échoirait au groupe français. Jusqu’il y a peu, on a pu croire que l’affaire n’était pas complètement perdue pour Dassault, tant les difficultés de financement s’accumulent pour Lockheed Martin en ces temps de crise financière.

"Nous sommes heureux que l’aviation militaire marocaine ait retenu le F-16 pour moderniser sa flotte d’avions de chasse", a indiqué John Larson, le vice-président du programme F-16 au sein de Lockheed Martin. Le Maroc est le 25ème pays à s’équiper de F-16, selon le communiqué.

AFP

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF