15 Mai 2007
Mise à jour le 15 Mai 2007, 04:35
Imprimer
 
Le gouvernement marocain aurait formulé un refus catégorique à la requête américaine demandant la fermeture partielle du boulevard situé à proximité du centre névralgique de la métropole économique.
Sur un autre registre, des responsables diplomatiques américains ont indiqué que les récentes déclarations de l'ambassadeur Thomas Riley à propos de la question du Sahara aurait été "déformées" de leur portée initiales.
Les responsables américains s'exprimaient lors d'une réunion tenue avec le président et le secrétaire général de l'Association le Sahara Marocain.
A rappeler que plusieurs supports de presse avait rapporté une présumée déclaration de l'ambassadeur américain selon laquelle le front polisario est "le représentant unique et légitime du peuple sahraouie".
Othmane Boumaalif
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF