08 Août 2012
Imprimer
 

LE FIGARO.- La Russie et la Chine sont-elles seules responsables de l'impasse diplomatique?

Salam KAWAKIBI. - Je ne crois pas. Les pays occidentaux portent aussi leur part de responsabilit. Notamment les tats-Unis, qui font preuve d'hypocrisie. Les Amricains demandent toujours plus l'opposition syrienne. Tantt de s'unifier, tantt de donner des garanties aux minorits, puis ils demandent la cration d'un gouvernement transitoire… C'est une faon de repousser les chances, de se dsengager et cela n'aboutit qu' diviser l'opposition syrienne. Les Amricains lui donnent des leons, l'invitent se montrer trs ferme avec la Russie - ce qu'eux-mmes ne font pas alors qu'ils pourraient influencer la Russie ayant, comme les Europens, des relations conomiques trs importantes avec elle. Inversement, pour Moscou, la Syrie n'est pas un enjeu gostratgique comme on le prtend, mais une monnaie d'change. Moscou utilise la carte syrienne pour surenchrir sur d'autres dossiers qui lui tiennent cœur, tels que la Gorgie ou le bouclier antimissile. Le rsultat de cette paralysie diplomatique est que les Syriens ont compris qu'il ne faut compter que sur eux-mmes.

Faut-il passer outre les veto russe et chinois?

Je ne crois pas que le scnario libyen puisse s'appliquer la Syrie. La gopolitique y est beaucoup plus complexe, les acteurs rgionaux beaucoup plus impliqus dans la crise. Les Occidentaux ont peur d'un embrasement rgional. Ce qui leur importe est la scurit de leur principal alli dans la rgion, Isral. Ils redoutent galement que la chute du rgime de Bachar el-Assad ne dbouche sur

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc

 
Joomla SEO powered by JoomSEF