ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
PDG du MCC : Le Maroc a honoré tous ses engagements relatifs à la mise en œuvre des programmes financés par la MCC
"Le Maroc est parfaitement éligible pour la conclusion d'un nouvel accord "Compact 2" avec la MCC après avoir bénéficié du "Compact 1" signé en août 2007 et qui touchera à sa fin en septembre prochain", a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre avec les bénéficiaires de la réhabilitation d'ouvrages d'irrigation dans la province d'Al Haouz, entrant dans le cadre du projet "Arboriculture fruitière" financé par le MCC.

Yohannes a relevé qu'au regard des projets programmés, de leur mise en uvre et des résultats obtenus, le Maroc présente tous les atouts pour un 2ème programme de coopération avec le MCC, dont les études sont en cours de finalisation.

Cette visite a été l'occasion de conclure un accord de partenariat entre le Bureau de mise en valeur agricole d'Al Haouz et l'association des usagers de l'eau d'irrigation de la séguia de Taghert en présence du gouverneur de la province d'Al Haouz, Younès El Bathaoui.

Auparavant, la directrice résidente du MCC, Muneera Salem-Murdock, avait visité un point de circuit touristique de la médina de Marrakech et a par la suite rencontré des bénéficiaires du secteur de l'artisanat d'une formation professionnelle à l'Institut professionnel des Arts traditionnels.

Elle a, à cette occasion, assisté à la cérémonie de distribution de certificats à des bénéficiaires du Programme de l'Alphabétisation fonctionnelle et formation professionnelle qui ont terminé leur formation.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Murdock a souligné que le programme du MCC a réalisé au Maroc tous les objectifs qui lui ont été assignés, relevant que les programmes financés par le MCC représentent une expression de l'amitié historique liant les peuples américain et marocain.

Dans une déclaration similaire, le directeur régional de l'artisanat, Abdelaziz Rghioui, a indiqué que les circuits réalisés à Marrakech sur 23 km ont été financés par plusieurs partenaires, dont le MCC et le ministère de l'Artisanat.

Il a passé en revue les avantages de la mise en place de ces circuits qui intègrent les nouvelles technologies d'information et de communication.

Par ailleurs, il a fait savoir que le programme de l'Alphabétisation fonctionnelle et formation professionnelle, financé notamment par le ministère de l'Artisanat et le MCC, a bénéficié à plus de 2.000 artisans dans la seule région de Marrakech-Tensift-Al Haouz dans les domaines du design, de la sécurité dans le travail, la comptabilité, l'amélioration de la compétitivité de l'artisanat et l'utilisation des NTIC.

Il s'agit également de la promotion des exportations de produits artisanaux à travers la participation aux expositions et aux plus grands salons de l'artisanat dans le monde, dont l'exposition de New York, de Séoul, Tokyo, Moscou, Sao Paulo et Atlanta, prévu le 7 juillet, et San Francisco (27 juillet), faisant observer que ce sont des marchés nouveaux que l'artisanat marocain tente de prospecter.

Les artisans marocains ont acquis dans le cadre du Programme de l'Alphabétisation fonctionnelle et formation professionnelle financé par le MCC, de nouvelles compétences dont l'innovation, la culture de la qualité, de la compétitivité et de la protection de l'environnement (l'usage des fours à gaz au lieu des fours traditionnels très polluants).

Le Congrès américain avait accordé au Maroc un don d'un montant de 697,5 millions de dollars (6 milliards de dhs) destiné à réduire la pauvreté à travers la croissance économique. Ce programme baptisé "Compact 1", cible de manière prioritaire les populations vulnérables et les poches de pauvreté au Maroc.

Ce montant, affecté à la réalisation des projets et de l'activité transversale programmés dans le cadre du MCC, a concerné les secteurs de l'arboriculture fruitière (340,5 millions de dollars US), la pêche artisanale (122,5 millions de dollars US), l'artisanat et médina de Fès (63,5 millions de dollars US), les services financiers (44 millions de dollars US), l'alphabétisation fonctionnelle et la formation professionnelle (32,8 millions de dollars US) et le soutien des PME (15 millions de dollars US).

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc