ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
OBG : Le TGV, un catalyseur du secteur industriel marocain
«Le réseau TGV marocain, qui sera étendu sur 1500 KM, sera un atout pour toute la région nord africaine, lorsque les pays voisins du Maroc se décideront à leur tour sur la question des lignes ferroviaires à grande vitesse».

Ainsi a considéré l’OBG   dans une analyse sur l’avenir du TGV au Maroc et son impact sur son développement.

«Depuis 2003, le Maroc travaille en partenariat avec la France afin de se doter de la liaison ferroviaire la plus rapide du continent, reléguant à la deuxième place le train express régional sud-africain Gautrain», a rappelé l’OBG, soulignant la signature au début du mois d'avril, de deux conventions entre l'Office National des Chemins de Fer (ONCF ) et la compagnie ferroviaire françaiseSNCF (Société Nationale des Chemins de Fer), lors de la visite d'Etat effectuée au Maroc par le Président françaisFrançois Hollande.

Trois autres conventions ont été signées lors de cette visite, portant notamment sur la fourniture d'équipement pour la ligne TGV actuellement en cours de construction, notamment les systèmes de signalisation et de télécommunications, les caténaires et les équipements électriques.

«La liaison ferroviaire à grande vitesse se veut un complément de l'actuel réseau ferroviaire du pays plutôt qu'un remplacement», observe l’OBG, soulignant que le Maroc est déjà doté d'un réseau ferroviaire étendu, composé de 4000 km de lignes.

«Le trafic fret au Maroc, qui évolue à la hausse, devrait poursuivre son expansion grâce aux activités des principaux ports du pays», indique le cabinet, relevant que les activités commerciales du port de Tanger-Med, portées par une progression des activités industrielles dans la région environnante, ont contribué à hisser le trafic fret à 37 millions de tonnes en 2012, soit un niveau comparable à celui de 2011 malgré un fléchissement de l'activité économique l'année dernière.

«Avec des perspectives économiques plus positives et une nouvelle plateforme logistique qui devrait bientôt ouvrir ses portes près du port de Casablanca, le fret pourrait enregistrer une hausse significative en 2013», conclut l’OBG.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc