ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
26 Mars 2009
Mise à jour le 13 Avril 2009, 11:22
PDF
Imprimer
Envoyer
 
En gestation depuis plusieurs années dans les laboratoires de l’opérateur, ce projet a été reporté à plusieurs reprises, et attendait l’autorisation de l’ANRT. Mais plusieurs observateurs soulignent la réticence de Maroc Telecom à lancer ce projet, face au manque de dynamisme et à la concurrence quasi-inexistante sur le segment de l’ADSL.

Jettons un coup d’œil aux détails de l’offre :

MT BOX MT BOX PLUS MT BOX SILVER MT BOX GOLD
Téléphonie Fixe

Internet ADSL 128 Kb/s

Bouquet TV Accès

 

Téléphonie Fixe

Internet ADSL 512 Kb/s

Bouquet TV Accès

 

 

Téléphonie Fixe

Internet ADSL 1 Mo

Bouquet TV Accès

 

Téléphonie Fixe

Internet ADSL 2 Mo

Bouquet TV Accès

299 DH TTC
349 DH TTC
389 DH TTC
479 DH TTC

Options :

  • Option TV Prestige : 99 DH TTC
  • Option TV Evasion : 169 DH TTC
  • Option CANAL+ : 99 DH

A première vue, l’offre a l’air intéressante, sauf quand on s’intéresse au débit! Offrir à des abonnés un débit de 128 Kbps (à peine supérieur à celui du RTC!) en 2009 relève de l’offense! Alors qu’on ne parle que de méga dans les pays voisins, Maroc Telecom se permet encore de vendre du 128 Kbps à un prix incroyablement élevé pour le niveau de vie des marocains.

Filiale à 53% de Vivendi, Maroc Telecom devrait voir de plus près les offres de SFR, l’autre filiale française de sa maison mère. Personnellement, je n’aime pas comparer, comme beaucoup le font, deux pays qui sont loin d’êtres au même niveau de développement économique. Mais intéressons nous tout de même aux offres des deux filiales de Vivendi. Comme pour les offres de Free (et sa fameuse Freebox), la Neuf Box de SFR propose des débits allant jusqu’à 20 Mbps (en fonction de l’éloignement du domicile du répartiteur ADSL local), 110 chaînes TV incluses au bouquet basique et le téléphone fixe illimité vers 90 pays dans le monde. Le tout pour 30€ par mois (330 DH). Pour pouvoir comparer cette offre avec celle de Maroc Telecom, il faudra prendre celle qui offre le débit le plus élevé (2Mbps), et ajouter l’option Evasion qui offre le nombre maximal de chaînes TV. On sera alors à 648 Dhs!{sidebar id=2}

Si on compare donc le niveau des services offerts, avec le prix et le pouvoir d’achat des deux pays, on se dit clairement qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Chez nos voisins algériens, Assila Box (exagérément appelée Five Play!) offre un débit unique de 512 Mbps, un bouquet de 18 chaînes, et la téléphonie illimitée entre abonnés d’Assila Box pour 2500 Dinars algériens (environ 280 Dhs). L’offre n’est pas tout à fait comparable, mais elle nous donne un ordre de grandeur sur ce qui se fait chez nos voisins. Là encore, les 128 Mbps de Maroc Telecom deviennent ridicules.

Mais ne nous voilons pas la face. La vache à lait de Vivendi, profite de sa position dominante comme opérateur historique sur le marché pour donner le tempo, et imposer ses tarifs. Mais il n’est pas le seul responsable. L’ANRT est devenu complice (volontairement ou involontairement?) de cette situation. Les tarifs de dégroupage (total ou partiel) qui permettrait à un concurrent d’utiliser l’infrastructure de l’opérateur historique sont exorbitants et dissuasifs. Ni Méditel, ni Wana n’ont choisi d’aller sur le segment ADSL, et ont préféré recourir aux technologies d’Internet mobile 3G, avec les débits et la qualité médiocres que l’ont connaît. Seule une réglmentation plus stricte, et plus contraignante pour l’opérateur historique permettra une émergeace d’une offre Internet digne de ce nom au Maroc, à l’image de la success story de la téléphonie mobile.

source : elhyani.net

Actualité au Maroc