ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
L’Afrique pourrait réaliser un taux de croissance de 4,8 pc en 2013
Les perspectives de croissance à moyen terme du continent demeurent favorables, les taux étant estimés à 4,8 pc en 2013 et à 5,1 en 2014, relève le rapport économique sur l’Afrique 2013.

Présenté par le directeur de la Division chargée de la gouvernance et l’administration publique à la CEA, Said Adejumobi, le document rappelle que la reprise économique en Afrique s’est consolidée en 2012 pour atteindre 5 pc malgré un ralentissement de l’économie mondiale, ajoutant que la production et les exportations de produits de base sont demeurées essentielles pour la croissance sur le continent, quoique de nombreux pays diversifient leur économie et leurs sources de croissance.

Selon l’étude, les perspectives de croissance à moyen terme du continent sont positives, mais des risques demeurent tels que la dépendance à l’égard de l’agriculture pluviale traditionnelle, l’instabilité politique et les troubles sociaux dans certains pays et l’incertitude créée par les perspectives économiques mondiales.

Les experts de la CEA estiment également qu’en dépit d’une certaine diversification vers des secteurs autres que celui des produits primaires, tels que le secteur manufacturier et les services, les économies africaines sont toujours, pour la plupart, largement tributaires de la production et des exportations des produits de base ayant une valeur ajoutée limitée et très peu de liens en amont et en aval avec d’autres secteurs de l’économie.

Le rapport d’environ 258 pages, est publié conjointement par la CEA et l’Union africaine sous le thème "Tirer le plus grand profit des produits de base africains: l’industrialisation au service de la croissance, de l’emploi et de la transformation économique".

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc