ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
06 Juillet 2007
Mise à jour le 06 Juillet 2007, 10:39
PDF
Imprimer
Envoyer
 

Opérateur de taille dans le secteur de la promotion immobilière, cette société cotée met ainsi les bouchées doubles pour pérenniser son activité sur plusieurs fronts. Le leader du logement social a décidé de diversifier son champ d'intervention en investissant le segment du haut de gamme, appelé à devenir le nouveau fer de lance de son activité. Pour rappel, la réserve foncière additionnelle du groupe, destinée tant à la construction de logements économiques qu'à la mise en oeuvre de lotissements haut de gamme, est répartie sur les villes de Marrakech (690,5 ha), Rabat-Salé (503,0 ha), Casablanca (115,0 ha) et Tamesna (6,5 ha).

Le renforcement d'Addoha dans le segment économique, avec l'ambition de produire annuellement plus de 22.000 logements à partir de 2008 (soit la réalisation de près de 13.500 unités additionnelles comparativement au plan d'affaires initial), couplé à sa diversification dans le segment haut standing, à plus forte valeur ajoutée, devrait se traduire par un accroissement significatif des réalisations commerciales et de la capacité bénéficiaire du groupe immobilier.

Addoha a d'ores et déjà conclu des partenariats avec des agences de commercialisation à l'international pour atteindre la cible de prédilection du programme haut standing constituée des clients étrangers.

En outre, les partenariats concrétisés par Addoha avec les opérateurs locaux et étrangers (Al Quadra, Somed et CMKD) permettraient d'assurer la pérennité des marges de l'opérateur tout en visant la complémentarité au niveau de l'expertise. Addoha projette également de se développer au niveau régional, en Algérie et en Libye notamment. Partant de ces perspectives, le titre qui présente d'emblée une opportunité de placement, est toujours recommandé à l'achat.

Source : lematin

{sidebar id=2}

Actualité au Maroc