ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

L’ultime objectif de la création d’une société à Casablanca ou ailleurs est de réaliser des gains. Certes, la volonté d’entreprendre, et la passion pour les affaires sont déterminantes, mais sans revenus, elles restent tout de même insuffisantes. Le choix donc d’un secteur porteur, prometteur et à forte valeur ajoutée est vivement conseillé. Faire partie d’un secteur d’activité créateur saura favoriser une ambiance d’affaires exceptionnelle.

Avant la création de société à Casablanca, il est primordial d’avoir un aperçu sur les domaines qui marchent le mieux. Des études, bien que rares, sont effectuées de temps en temps pour mettre en exergue les secteurs clés afin d’éclairer les entrepreneurs et la scène d’affaires marocaine sur les possibilités d’investissement dans tel ou tel créneau.

Selon les statistiques disponibles ( publiées par l’OMPIC en 2010), les projets s’inscrivent le plus dans la branche d’activité «  Commerce » qui se classe en tête du peloton, avant «  les services » qui ont connu une légère baisse par rapport à une année auparavant (2009). Vient ensuite le BTP et les activités immobilières, puis l’industrie, et enfin les branches de l’agriculture, la pêche, en plus de celle des mines et énergie.

Ce trend haussier donne ainsi une idée sur les orientations des porteurs de projets, mais explique également leur conscience qu’un secteur d’activité concurrentiel est une opportunité pour se développer et évoluer.

Quant à la répartition régionale, la création de société à Casablanca est en premier rang devançant respectivement les régions de Rabat-Salé-Zemour, Tanger et Tétouan, Marrakech-Tensift- El Haouz, Meknès-Tafilalet, Sous Massa Daraa, puis Fès Boulmane et l’Oriental.

La création de société à Casablanca,  capitale économique et métropole du pays, connait ainsi un grand essor, vu la particularité de la ville et son attractivité au niveau des affaires et des investissements.

Actualité au Maroc