ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
“Opération Lune”: A la découverte de l’épave cachée du Roi Soleil
Plonger à 90 mètres sous la mer pour percer les mystères d’un vaisseau amiral de la flotte de Louis XIV: c’est l’objet de “l’opération Lune”, du nom de ce navire coulé en 1664, une mission archéologique exceptionnelle qui débute aujourd’hui au large de Toulon (sud de la France).
Cette épopée dirigée par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm), épaulé par la Marine française, Dassault Systèmes et la chaîne Arte qui en tirera un documentaire, débute après 19 années de patience et de recherches depuis la découverte de l’épave.
L’histoire commence en mai 1993, quand Paul-Henry Nargeolet fait des essais en Méditerranée à bord du sous-marin Nautile. Au détour d’un test, le sonar du submersible détecte “un bruit de métal”. Il en cherche l’origine et se retrouve face à “une image absolument fantastique”: les 48 canons de “La Lune”.
La découverte est immense, mais les technologies de fouilles sous-marines ne permettent pas, à l’époque, un chantier archéologique approfondi sur l’épave.
“L’enjeu était au-dessus de nos forces, nous y avons raisonnablement renoncé”, explique Michel L’Hour, directeur du Drassm, qui a présenté l’opération à la presse cette semaine.
Mais deux décennies durant, les trésors que recèle ce “pompéi sous-marin” n’auront de cesse de le fasciner. Le navire, ayant coulé à pic et dans des eaux profondes, a en effet été préservé des dégradations et des vols que subissent les sites archéologiques sous-marins plus accessibles. Une accumulation de vaisselle, d’artillerie, d’objets du quotidien  miraculeusement préservés, repose donc au fond de l’eau.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc