ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

eMarrakech : Rabat fût le décor d’une manifestation inédite, un concours de langue chinoise au profit de compétiteurs marocains.

Mandarin : La chine à la conquête des marocains
Disserter en chinois et interpréter des poésies ou chansons, était le programme proposé dimanche, par l'institut Confucius du Maroc, à 26 candidats âgés de 14 à 62 ans, venus concourir en vue de gagner un voyage à Pékin.

La Chine et moi’ fût le thème de la dissertation que devait effectuer les candidats, relatant leurs connaissances de l’empire du milieu à travers leurs expériences de ce pays, ses échos ou ces citoyens.

Les compétiteurs étaient invités également à interpréter des pièces des arts scéniques chinois, poésies et chansons comprises.

Pièce maîtresse de la consolidation de son Soft Power dans le Monde, l'instituts Confucius s’active de plus en plus dans le royaume :

« La création de l'institut Confucius au Maroc a permit la croissance du nombre de Marocains qui apprennent le chinois. Cette année, a vu 220 étudiants s’inscrire pour les classes. Toutefois, l'institut ne dispose que de 2 professeurs et un bénévole, même si, ils parviennent encore à organiser avec succès les activités des étudiants » a annoncé Saleh Mohammed directeur de l’institut au Maroc.

«Nous offrons des possibilités pour les étudiants afin de promouvoir leur intérêt dans cette langue. Par exemple, nous avons organisé pour les étudiants d'aller à Pékin, et profiter d'un camp d'été à l'Université de Pékin» ajoute t il.

Le Mandarin, langue synthèse d’une multitude de langages chinois gagne en importance à l’échelle mondial, du fait qu’un terrien sur 6 la parle et vue le poids économique et politique grandissant de la chine.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc