ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

eMarrakech: Suite aux différentes critiques et aux articles adressés à la chanteuse libanaise Amal Hejazy, cette dernière a réagi via un communiqué, affirmant qu'elle ne pourrait en aucun cas porter atteinte à une mosquée.

La chanteuse Amal Hejazi: Plutôt mourir que de porter atteinte à une mosquée
En effet, la chanteuse libanaise qui a suscité l'indignation des marocains par son dernier clip vidéo "Bi3amelni" tourné au Maroc, et notamment devant la mosquée Hassan II; a tenu à exprimer son regret pour la tournure qu'a prise cette histoire, assurant qu'elle a demandé à la société de production Rotana d'arrêter la diffusion du clip vidéo jusqu’à son remontage.

Le communiqué affirme que "Amal n’a enregistré qu’une seule courte scène à côté de la mosquée au niveau de son grand hall de sortie. La scène la montrait en marchant à côté d’un petit enfant. Par contre, les scènes où elle dansait furent filmées ailleurs et non à côté de la mosquée Hassan II. Amal, par ce communiqué, exprime son respect à toutes les religions et ne peut en aucun cas porter atteinte à une quelconque sous aucun prétexte."

Amal Hejazi a ajouté qu'elle choisi de tourner quelques scènes au Maroc suite à l'accueil chaleureux qu'elle a reçu au Maroc et à la demande de ses fans marocains de tourner un clip au royaume.

Le communiqué ajoute que Amal est musulmane, et respecte toutes les religions et ne peut en aucun cas porter atteinte à la mosquée Hassan II ou tout autre endroit à forte portée religieuse.

"Plutôt mourir que de porter atteinte à une mosquée" conclue

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc