ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

Après s’en être pris à plusieurs « petits » sites qui proposaient ses vidéos, il aurait assigné Dailymotion, YouTube et MySpace devant le tribunal, reprochant à ces sites d’héberger de nombreuses vidéos dont les droits lui appartiennent.

L’ensemble de son œuvre serait ainsi consultable gratuitement sur ces sites, sans aucune compensation pour l’humoriste.

La société gérant les droits de Lafesse réclamerait donc 8 millions d’euros à YouTube (appartenant à Google) et 1,5 millions à DailyMotion.

Quand à MySpace, Lafesse aurait saisi le tribunal par référé. Le litige avec MySpace devrait être réglé prochainement.

{sidebar id=2}

Actualité au Maroc