ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

eMarrakech: Le Maroc, invité d’honneur du Salon du Livre de Genève, qui se déroulera du 25 au 29 avril 2012, offre une statue de huit mètres de haut à la Ville. La statue a été jugée "encombrante" par la presse de la ville.

La statue offerte par le Maroc à la ville de Genève
La statue offerte par le Maroc à la ville de Genève
«Nous offrons une statue de 8 mètres de haut à la Ville de Genève pour fêter nos 50 ans de relations diplomatiques avec la Suisse.» a annoncé l'Ambassade du Maroc lors de la Conférence de presse du Salon du Livre.

Le Maroc, invité d'honneur du Salon, présente la statue qui représente des acrobates marocains, œuvre de l'artiste Karim Alaoui, pour la première fois pendant le salon… juste avant de l'offrir à la municipalité genevoise.

Le cadeau semble "encombrant" aux yeux des médias et même des responsables. «Nous sommes très honorés de recevoir ce cadeau, souligne Rémy Pagani, ministre suisse en charge du Département des constructions et de l'aménagement. Mais je suis incapable de dire où la statue sera placée, ni même si elle sera exposée en ville. La décision doit être prise au sein du Conseil administratif.».

La situation semble interpeler un autre artiste Vincent Kesselring, qui avait sculpté le Bisou, une statue de 4 mètres de haut qui se trouve à présent à Ferney-Voltaire, en France. «Mon histoire est un bel exemple de la limitation de l'accès à la voie publique pratiquée par la Ville, s'indigne Vincent Kesselring. Je vois que le débat est toujours d'actualité.».

Cependant, le Maroc ne semble point gêné par cette situation et montre son ouverture à toutes les éventualités. «Chez nous, il y a un proverbe qui dit que l'invité ne doit rien exiger, tandis que celui qui reçoit est supposé ne rien négliger, raconte Mustapha Alaoui, commissaire général du Pavillon du Maroc. Peu importe si la statue est exposée à Genève, à Bâle, à Berne ou pas du tout. Ce cadeau est un simple gage d'amitié.»; rapporte la presse.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc