ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Fatima-Zahra Lahlou, Doukkali et Souiri dans une soirée de gala
Le Lions Club de Rabat a organisé récemment une soirée de gala au profit d’une institution d’œuvres sociales et en faveur des enfants défavorisés de l'Ecole Hoummane Fetouaki à Ain Atik.   Fatima-Zahra Lahlou, Abdelouahab Doukkali et Abderrahim Souiri ont animé cette soirée en présence d’un public nombreux. Fatima-Zahra Lahlou a puisé dans son répertoire composé de chansons classiques en plus d’autres inspirées du patrimoine maghrébin. Cette chanteuse qu'on ne voit presque plus à la télévision est, par contre, présente sur les ondes des radios et dans les soirées et les festivals. "Je ne crois pas que je suis absente. Peut-être au niveau des médias, mais pas en ce qui concerne les manifestations culturelles et les festivals", avait-elle précisé.
Après avoir tenté une expérience caractérisée par une fusion entre le style occidental et le gnaoui, elle s’est retournée vers le style chgouri dont elle est une férue. A ce titre, elle avait déclaré : "J'adore le chgouri bayati, mais j'ai du mal à trouver des compositeurs qui excellent dans ce genre. Je le considère comme un genre agréable et particulier. On commence à le retrouver dans les chansons maghrébines et même orientales. Des artistes orientaux ont commencé à s'adonner à ce genre musical, en plus. J'estime qu'il correspond bien à mes capacités vocales. C'est pourquoi j'ai choisi de rependre la chanson de "Lamouni ligharoumini" en lui ajoutant un nouvel arrangement musical et un esprit innovant et jeune". "D'ailleurs, ajoute-t-elle, je pense que la reprise de cette chanson a été une vraie

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc