ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

eMarrakech: Gabriel Veyre ne fut pas seulement le photographe du sultan du Maroc à l'époque, Moulay Abd el Aziz, il fut aussi celui qui réussit à laisser un témoignage photographique exceptionnel sur le Maroc du début du XXème siècle.

Dans l'intimité du Maroc , l'exposition-photos de Gabriel Veyre
Ainsi, pour découvrir ce Maroc du début du XXème siècle, rien de plus beau et de plus propice que ces photographies signées Veyre, que présentera l’Institut français du Maroc, dans l'exposition intitulée "Dans l'intimité du Maroc".

"Dans l'intimité du Maroc" expose, en effet, une collection de Gabriel Veyre composée des photographies et des films inédits sur le Maroc de 1901 à 1936. Cette exposition permet d’entrer dans l’intimité du Maroc de cette époque, loin des clichés et des stéréotypes mais au plus près de la vie quotidienne de ses hommes et de ses femmes et ce grâce au génie et au regard si particulier de Gabriel Veyre qui passa 35 ans de sa vie dans ce pays. Sa passion pour le Maroc transparaît dans chacune de ses photographies, rendant ainsi un vibrant hommage à son pays d’accueil.

Pour rappel, après avoir parcouru le monde comme opérateur du cinématographe des frères Lumière, Gabriel Veyre débarque au Maroc en 1901 pour enseigner la photographie au Sultan Moulay Abd El Aziz. Ces quelques années passées dans l'intimité de la cour chérifienne seront déterminantes: lorsque sa mission prend fin en 1907, il décide de s'installer définitivement au Maroc où son esprit ingénieux l’amène à développer de multiples activités innovantes qui l'éloignent pour un temps de la photographie.

Cependant, en 1934, Gabriel Veyre revient à ses premiers amours, la photographie et le cinéma. Equipé d’une chambre photographique, de matériel autochrome (premier procédé de photographies en couleurs) et d’une caméra 16 mm, il entreprend un voyage à travers tout le Maroc afin d’immortaliser des centaines de paysages et portraits, et filmer autant de scènes de la vie quotidienne. Il dresse ainsi un portrait unique du Maroc en ce début de vingtième siècle, un Maroc poétique et légendaire, vibrant de luminosité.

Cette exposition est produite par l’Institut français du Maroc dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc en partenariat avec la galerie Lumière des Roses, le Musée Nicéphore Niépce et les Editions Malika. Elle sera inaugurée à Casablanca dans le nouveau musée de la Fondation Abderrahmane Slaoui du 17 mai au 16 juin 2012, et circulera après partout au Maroc: TANGER (Musée de la Kasbah) du 22 juin au 27 juillet 2012; EL JADIDA (Galerie Khatibi (Citerne Portugaise)) du 8 au 22 août 2012; RABAT (Musée de Bank Al Maghrib) du 3 septembre au 5 octobre 2012; MEKNES (Galerie Bab Mansour) du 19 octobre au 9 novembre 2012; OUJDA (Galerie d'art) du 16 novembre au 7 décembre 2012; MARRAKECH (Riad Denise Masson) du 14 décembre au 12 janvier 2013 et SAFI (Alliance Franco-Marocaine) du 22 janvier au 16 février 2013.

A l’occasion de cette exposition, les Editions Malika rééditent le livre des photographies de Gabriel Veyre (1901-1936) paru en 2005 aux Editions Kubik et aujourd’hui épuisé.

Lire la suite (Source) >>

Actualité au Maroc