ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
07 Juin 2007
Mise à jour le 07 Juin 2007, 06:35
PDF
Imprimer
Envoyer
 

C'est main dans la main avec M. Sarkozy que Cécilia, en tailleur pantalon blanc, a descendu la passerelle de l'Airbus présidentiel en arrivant à l'aéroport de Rostock, près d'Heiligendamm (nord-est de l'Allemagne). Un peu plus tard, c'est en robe décolletée noire qu'elle est apparue devant les photographes et cameramen au château Hohen-Luckow, où se tenait le dîner des huit chefs d'Etat et de gouvernement et de leurs conjoints. Comme tous les conjoints, elle a un programme particulier. Elle devait notamment participer jeudi à une conférence débat sur le thème de l'évolution démographique avant de prendre part à un déjeuner offert par le mari de la chancelière Angela Merkel, Joachim Sauer. Mais, "la première dame" devait écourter sa présence à Heiligendamm, sans participer au déjeuner des dames. "Elle rentrera plus tôt à Paris et ne fera pas tout le programme parce qu'elle a des engagements familiaux", a expliqué le porte-parole de la présidence David Martinon. "Il se trouve que ce sont les 20 ans de sa fille vendredi", a-t-il ajouté. Dans une interview publiée mercredi par Le Figaro, M. Sarkozy déclare parler "beaucoup" avec elle de son rôle à la présidence. Elle avait confié en 2005 qu'elle "ne se voyait pas en First lady. Cela me rase", avait-elle avoué. "Elle aura l'occasion d'exposer sa vision de son rôle d'ici peu, lorsque les choses seront définitivement calées", a ajouté le président au Figaro.

HEILIGENDAMM (AFP)

{sidebar id=2}

Actualité au Maroc