ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 
Améliorer la compétitivité de la scène musicale à Marrakech

Des jeunes membres de groupes marocains ont reçu dernièrement une formation en production musicale qui s’achève, aujourd’hui, à Marrakech.
Organisée par le British Council en association avec les Studios Start Together et No Dancing Records, cette formation était animée par Rocky O-Reilly, producteur de la maison Start Together Studio, et Jimmy Devlin, du No Dancing Records & Management.
Après une première collaboration fructueuse avec le Sun Festival en 2012, British Council entendait ainsi apporter aux jeunes groupes et musiciens semi-professionnels et professionnels de la cité ocre l’expertise britannique dans le domaine de la musique.
Inauguré vendredi dernier, cet atelier visait à «améliorer la compétitivité et le développement durable de la scène musicale à Marrakech et ses régions », souligne une note des organisateurs. Autrement dit, aider les jeunes talents de la scène locale «à approfondir leurs connaissances dans différents domaines de la production musicale tels que la conception sonore, la composition, l'enregistrement, le marketing et la promotion, tout en restant dans un environnement de studio », précise-t-on.
Au final, les participants  gagneront « de nouvelles compétences et connaissances de la musique, y compris comment : faire les recherches et écrire des chansons, produire et enregistrer dans un studio d'enregistrement, commercialiser et communiquer leurs travaux, comprendre l'industrie de la musique locale et internationale et travailler en étroite collaboration avec d'autres professionnels de l'industrie ».
Promouvoir des relations durables entre le Royaume-Uni et les autres pays dans le monde, par le biais d'échanges culturels et éducatifs. Tel est le but du British Council qui a ouvert son premier centre au Maroc en 1960.

Actualité au Maroc