ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
 

Au menu de ce programme, le développement urbain de la ville qui a fait l'objet d'une convention portant sur 3,25 milliards de DH, destinés à renforcer les infrastructures de base de la ville et, par la même occasion, accompagner les grands projets touristique à Casablanca en cours de réalisation : Casa shore, le PDRT, l'aménagement d'Anfa...
Au volet projets  touristique à Casablanca, quatre grands projets hôteliers sont programmés : la marina, Casa City Center, trois complexes golfiques et le projet Al Hank. L'objectif : préparer la métropole à recevoir 1,5 million de touristes et multiplier par trois le nombre de nuitées pour atteindre 3 millions à l'horizon 2012, contre 1,1 million en 2005. La marina, confiée à la société Al Manar, filiale de groupe CDG, abritera deux unités hôtelières de 4 à 5 étoiles d'une capacité de 1.100 lits, un port de plaisance, un mall commercial et des plateaux de bureau. Casa City Center du groupe Accor est constitué de trois hôtels, respectivement de 3, 4 et 5 étoiles, et des équipements d'accompagnement. Sa capacité litière est de 1.500 lits. Celle des trois complexes hôteliers golfiques est de 1.160 lits, outre des équipements d'accompagnement. Le projet touristique d'Al Hank devra abriter une résidence touristique, deux hôtels trois et quatre étoiles et une zone d'animation. Tous ces projets touristiques nécessiteront un investissement global de 4,9 milliards de DH. L'augmentation de la capacité litière et de nuitées aura un impact socioéconomique considérable. D'après les prévisions, 30.000 emplois directs et indirects seront créés et 3,2 milliards de DH de recettes générées par an. Ces chantiers orienteront l'offre touristique de Casablanca sur 6 types de tourisme : affaires, passage (circuit et croisière), combiné (affaires/city-break), city-break pur, séjour de loisirs, shopping et santé. Les projets touristiques de Casablanca s'articulent également sur la réhabilitation de l'âme culturelle de la ville. Ce projet a pour principal objectif la mise en valeur du patrimoine culturel et architectural de la métropole. Six actions seront entreprises pour améliorer l'attractivité de Casablanca. Si le programme met l'accent sur l'amélioration de la qualité urbaine, c'est parce que le tourisme est lié à la notion de repos et de détente. De nos jours, l'accent est mis davantage sur les notions de bien-être, de forme et de qualité de vie et le touriste demande des vacances actives pour faire des choses qu'il ne peut pas faire dans la vie de tous les jours. Casablanca se lance également le défi de renforcer l'attractivité de la région en matière de tourisme d'affaires, à travers la création d'un palais des congrès répondant aux normes internationales, avec une capacité totale de 5.000 places. Cet édifice, qui trônera sur le front de mer de la métropole, nécessitera un investissement de 750 millions de DH. Tous ces projets touristiques pourraient donner un véritable boom que connaît le tourisme associé à des sports de loisirs tels que le golf, le jogging, l'alpinisme, la randonnée… Les professionnels casablancais attendent beaucoup de ce programme pour faire de Casablanca une destination pour tous ceux qui veulent de la détente et du bien-être et non pas uniquement une destination d'hommes d'affaires.

 

Actualité au Maroc