ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
27 Avril 2007
Mise à jour le 07 Mai 2007, 07:05
PDF
Imprimer
Envoyer
 
Le Comité Régional du développement humain du Grand Casablanca a approuvé son programme 2006-07 relatif aux projets de lutte contre la précarité dans les différentes préfectures d'arrondissements.
Le Comité a, ainsi, donné son accord sur une soixantaine de projets visant le renforcement des actions ambulatoires, de prévention, de réinsertion et de réintégration.
Parmi les projets retenus, 41% portent sur les actions de réinsertion et de réintégration, 32% destinés aux Associations oeuvrant en matière de lutte contre la précarité, 20% aux actions de prévention et 7% aux actions ambulatoires.
La préfecture de l'arrondissement de Aïn-Chock occupe la première place avec 15%, Anfa 13%, Médiouna 12% et Bernoussi 10%.
Quelque 113 projets des 117 retenus dans le cadre du programme régional prioritaire 2005 relatif au développement humain, ont été achevés pour un montant global de 37.5 Mdh.
Quant aux projets en souffrance, ils sont au nombre de sept: 3 à Aïn-Chock (une Maison d'enfants, une Maison de personnes âgées et la Maison "Cadi Ben Driss" des personnes malades), 2 à Aïn Sebaâ-Hay Mohammedi (un Centre pour personnes âgées et le projet "Dar Attalib") et 2 à Mohammedia (un Centre de bienfaisance et le projet "Dar Attaliba).
A ce propos, il a été décidé de mettre en place des Comités dans les préfectures d'arrondissements concernés en vue de trouver, le plus tôt possible, des solutions aux 7 projets bloqués.
courriercasablanca.com |Communiqué

Actualité au Maroc