ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
04 Mai 2008
Mise à jour le 04 Mai 2008, 04:49
PDF
Imprimer
Envoyer
 

Organisée par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) qui fête cette année ses 20 ans, la 6e édition du Salon devra drainer pas moins de 200.000 visiteurs contre 130.000 en 2006. Une centaine d’exposants seront présents sur une superficie totale de 43.000 m2 dont 30.000 occupés.

Toutes les marques seront représentées cette année à l’Office des foires et des expositions de Casablanca. Le budget global du salon est de 12 millions de DH répartis entre les aménagements de stands, les installations et la communication.

Cette édition connaît une forte participation des concessionnaires tous segments confondus. De 33 en 2006, ils vont passer à 44 dans la catégorie des véhicules particuliers. Cinq exposants de plus seront présents dans la catégorie des véhicules utilitaires. Les motos, qui étaient représentées par 8 exposants, lors de la précédente édition, vont passer à 11. Et 25 exposants pour les véhicules utilitaires légers, contre 16 il y a deux ans.

L’ambition des organisateurs est de faire de ce rendez-vous bisannuel une vitrine incontournable du secteur de l’automobile au Maroc. Et surtout exposer un plus large éventail de véhicules. Avec plus de 103.000 unités vendues en 2007, les professionnels fondent beaucoup d’espoirs sur cette grand-messe pour continuer dans cette dynamique du secteur automobile.

Le Salon sera aussi l’occasion pour tous les concessionnaires de présenter les derniers modèles. Beaucoup ont attendu l’occasion de l’Auto-Expo pour dévoiler en avant-première les dernières nouveautés. Ils profitent ainsi du grand mouvement médiatique et de la frénésie d’achat habituelle qui accompagne le Salon, pour lancer les dernières créations des constructeurs.

L’Auto-Expo devra aussi permettre de remonter l’information par rapport aux attentes de la clientèle en termes de financement et de service après-vente, notamment.

Outre les voitures, les motos, les camions, les véhicules industriels, des accessoiristes sont attendus ; de même des sociétés de crédit ou de leasing et des assureurs. « L’objectif est de réunir tous les intervenants dans un seul endroit. Le véhicule, les accessoires, le financement et l’assurance », indique Fatim-Zahra Idrissi, présidente du comité d’organisation de l’Auto-Expo 2008.

Des tables rondes et des conférences seront également programmées pour débattre des problèmes du secteur de l’automobile, du financement, de l’assurance et enfin de la sécurité routière.

Seul bémol, le Salon automobile casablancais continue de souffrir du même problème : l’espace d’exposition. Les organisateurs devraient se pencher sur cette question et offrir à l’Auto-Expo l’espace qu’il mérite et qui correspond aux ambitions du secteur.

Le cap des 100.000 unités par an franchi

Les importateurs qui caressaient depuis quelques années l’espoir d’atteindre la barre des 100.000 unités, ont vu leurs vœux se réaliser. Les professionnels en veulent pour preuve les chiffres de 2007. En effet, le volume des ventes des voitures particulières (VP) et véhicules utilitaires légers (VUL) a atteint, selon les professionnels, un record, soit 103.597 unités vendues (avec une progression de 22,95% par rapport à 2006).

Economiste.

Actualité au Maroc