ouS'nscrire
FERMER
CLOSE
02 Mars 2007
Mise à jour le 03 Mai 2007, 06:36
PDF
Imprimer
Envoyer
 
Bien préparer son entretien d’embaucheAborder un entretien d’embauche sans s’être minutieusement préparé serait suicidaire. A l’inverse, une solide préparation est incontestablement la clé du succès. Pourquoi ? Parce que ce type d’exercice ne laisse aucune place à l’improvisation.

Vous pouvez vous préparer aux questions que le recruteur vous posera. Elles ne varient guère d’une entreprise à une autre, pour la simple et bonne raison que tous les employeurs veulent savoir la même chose : avez-vous les compétences requises pour le poste ? Allez-vous vous investir dans ce travail ? Parviendrez-vous à vous adapter à la culture d’entreprise ? Qu’allez-vous apporter à celle-ci ?

Pour pouvoir répondre à ces questions essentielles, il abordera avec vous plusieurs sujets : votre formation, vos expériences professionnelles, votre personnalité, ainsi que certains aspects de votre vie privée (par exemple si vous êtes marié, si vous avez des enfants, la profession de vos parents, votre enfance ou toute autre question d’ordre privé).

{sidebar id=1}Si vous avez envie de paraître à l’aise, cohérent, et sûr de vous, vous avez tout intérêt à préparer vos réponses avant l’entretien. Cependant, ne vous trompez pas d’objectif. Il ne s’agit pas d’apprendre des réponses par cœur, mais d’avoir réfléchi une première fois à ces questions, afin de ne pas hésiter trop longtemps devant le recruteur et ne pas fournir de réponses erronées. En résumé, il s’agit de se préparer pour pouvoir être à l’aise et pertinent.
Une épreuve, quasi sportive

Ne nous leurrons pas. Un entretien d’embauche est bel et bien une épreuve quasi sportive. Dans le feu de l’action, beaucoup se sentent au mieux de leur forme, s’étonnant presque d’avoir les pensées aussi claires et de s’exprimer avec autant de facilité. Galvanisés par un stress positif et par de bénéfiques poussées d’adrénaline, ils sont capables d’exploits, à l’instar des sportifs. L’épreuve terminée, il n’est d’ailleurs pas rare qu’ils s’effondrent, ressentant une extrême fatigue, d’autant plus surprenante que quelques minutes auparavant ils se seraient jurés capables de courir dix marathons de New York à la suite.

Éprouvant, l’entretien d’embauche l’est assurément. La comparaison avec le domaine de l’exploit sportif doit être poursuivie jusqu’au bout : cet exercice réclame à la fois un solide entraînement, un bon état physique et une alimentation adaptée ( !). Pas question d’arriver au rendez-vous si vous êtes malade, si vous avez le ventre vide, ou si vous traversez une grave dépression nerveuse. Vous devez être en possession de tous vos moyens. Vous en aurez plus que besoin.
{sidebar id=2}

Actualité au Maroc